Biographie

HDHenri Dubrulle, né le 16 novembre 1928 à Marcq-en-Barœul (Nord), de parents Lillois. Marié en 1954 avec une rennaise : 6 enfants, 15 petits-enfants et 3 arrières petits-enfants. Ancien entrepreneur, retraité actif, auteur de réflexions regroupées dans divers essais (voir Bibliographie.)

Inconditionnel du général de Gaulle et de Maurice Allais. Profondément européen, je me définis comme “euroréaliste”, c’est-à-dire un entrepreneur pragmatique se définissant aussi comme un “éconoréaliste”.

Comme Maurice Allais, je suis un libéral soutenant l’entreprise que je place au cœur de l’économie. Mais aussi dans une certaine mesure, un socialiste – au vrai sens du terme – se préoccupant de la redistribution équitable de ces mêmes richesses.

Parcours professionnel

L’entreprise Louis Dubrulle, négoce de verre à vitre et glace avait été créée à Lille par mon grand-père, dans les années 1890. Puis reprise par ses fils, elle est devenue « Louis Dubrulle et Fils » avec création d’une miroiterie à Tourcoing et d’une succursale à Rennes en 1938. Cette dernière fut reprise par mon père en 1945. C’est à cette date qu’en tant qu’aîné d’une fratrie nombreuse, je commence à travailler dans l’entreprise familiale.

Installation d'une devanture par l'entreprise Louis Dubrulle et Fils, située 10 et 12 rue de la Monnaie à Lille, 1938.
Installation d’une devanture par l’entreprise Louis Dubrulle et Fils,
10 et 12 rue de la Monnaie à Lille, 1938.

Après mon mariage, je monte à Paris pour se parfaire dans tous travaux ayant trait à la miroiterie d’installation et de grands travaux (murs rideaux, ascenseurs à paroi lisse, agencement de magasin, etc.).

Je créé ma propre entreprise en 1969 sur Paris, et par les vitrages isolants, se spécialise dans l’isolation. Pour la Compagnie de Saint-Gobain, il participe à la mise au point de divers matériaux en liaison avec le CSTB.

Je me spécialise dans les baies vitrées, fenêtres, double-fenêtres, ainsi que boîte dans la boîte, planchers pour ordinateurs, ateliers de presse automobile, etc. Reconnu dans ma spécialité par Saint-Gobain, j’ai pour clients, des personnalités de renom comme : René Clair, Marcel Dassault, Alain Poher, François Missoffe, André Castelot, Professeur Waysse, Bourvil entre autres, ainsi que des sociétés et administrations comme Simca-Chrysler, Aéroport de Paris, Génie de Versailles, Ponts et Chaussées, PTT, SNCF, Ville de Paris; notamment.

Après un arrêt d’activité à la suite de la crise du pétrole de 1973, je reprends mes activités dans divers domaines : plancher précontraint et insonorisé, maison individuelle, conseil en acoustique architecturale et industrielle, construction immobilière, etc. Parallèlement, j’assiste des entreprises artisanales en difficulté auprès du Tribunal de commerce et participe à des restructurations d’entreprises.

Retraité actif

Pour m’être intéressé à l’entreprise en difficulté, je mesure combien de petits industriels et artisans ou agriculteurs ont tout perdu : pour certains, plus de famille, plus de femme, plus d’enfant, lesquels pour beaucoup se retrouvent sous les ponts ! Sachant aussi que 6 millions de salariés vivent avec moins de 750 euros par mois et que tous les deux jours un agriculteur se suicide en France. Toutes professions confondues, en 2013 on dénombre 29 suicides par jour en France ! C’est pour cela que je me suis intéressé au problème de l’emploi, non seulement français mais mondial, et donc à l’économie, ainsi qu’à la géopolitique et à l’Europe.

Conscient de mes lacunes et de mon ignorance de la politique à l’époque, je me plonge alors dans cette spécialité qu’est l’étude, la connaissance des phénomènes concernant l’État, la société et les hommes. Je participe activement à de nouvelles études et recherches, ainsi qu’aux Ateliers de l’« Université du Temps Libre de Rennes », plus particulièrement sur l’histoire, l’économie, la géopolitique, l’Europe.

J’écoute, j’analyse, je lis prends des notes. En découle une réflexion pour proposer une autre solution concernant le redressement de l’économie française et la construction européenne, mettant en œuvre les idées à la fois du général de Gaulle et de Maurice Allais, adaptées à notre temps.

Mon Engagement

Fort de convictions profondes acquises sur quarante-cinq années d’entrepranariat et vingt années d’études économiques, j’apporte des idées, complétées par celles de plus de quarante personnalités de renom, pour une alternative européenne, économique et sociale. Avec l’objectif de peser sur l’élection présidentielle de 2017.

J’agis avant tout par conviction profonde. Avec l’espoir de permettre une impulsion, de provoquer et rassembler d’autres convaincus, dans l’objectif de participer à la mise en œuvre d’une “Europe des Nations et des Citoyens”, une Europe démocratique, ainsi que d’une autre économie, une “économie nouvelle”.

Mes réflexions sont rassemblées dans “2012-La Solution” (2011), ainsi que dans “Théorie de l’Emploi et de la Croissance” (2015), pour une Europe des Nations et des Citoyens, pour l’Emploi, l’Entreprise, le Pouvoir d’achat. Des essais préfacés par Maurice Allais prix Nobel de sciences économiques 1988, qui comprennent notamment un Schéma directeur pour Traité confédéral, ainsi qu’une vingtaine de Réformes structurelles profondes reprises sur ce site.

Venant de la société civile, je m’oppose aux gouvernants actuels. Mais ma modeste voix peine à convaincre le monde des médias dépendant du pouvoir en place, en particulier pour informer l’opinion. Mon objectif est de changer la donne, tant au niveau européen qu’au niveau intérieur. C’est la raison pour laquelle, je compte essentiellement sur le soutien d’élites qui croient en la France qui gagne et en l’Europe des Nations – en particulier sur la jeunesse – pour me soutenir dans mes réflexions et mon action.
Premier objectif : le lancement d’une convention sur l’économie et l’Europe, afin de mettre au point très vite un nouveau Traité confédéral européen, basé avant tout sur les recommandations du général de Gaulle, ainsi que de Maurice Allais.

Mes motivations

Sortir de l’irresponsabilité : je souhaite que les gouvernants changent de culture et d’attitude. Que certains, après s’être remis en question me rejoignent en vue de préparer 2017.
Mes notions indissociables : la production légitime et effective de richesses, et la redistribution nécessaire et équitable de ces mêmes richesses.
Mon symbole : l’olivier, arbre de sagesse et de paix.

Un nouveau drapeau européen rêvé : pour une nouvelle Europe des Nations et des Citoyens, le drapeau européen, symbole de notre continent, de couleur bleu azur, à douze étoiles d’or à cinq branches, disposées en cercle, représenté avec la lettre “N” en son centre (pour Nations).

Ma lutte

Mettre en œuvre :

  1. Ce que souhaitait le général de Gaulle : une France souveraine dans une Europe des Nations ; pour que l’Europe devienne une Entité réelle, organisée par elle-même et pour elle-même, s’appuyant sur le sentiment et l’adhésion des peuples ;
  2. Mettre en application ce que recommandait Maurice Allais, prix Nobel français d’économie, aujourd’hui disparu : une refonte complète de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) ; pour une réforme profonde des systèmes mondiaux : financiers, monétaires, bancaires, de crédit ;  pour des échanges internationaux Raisonnés et Raisonnables, avec une Préférence communautaire pour l’Europe ; pour une réforme profonde de la Fiscalité française ; pour une Législation sociale digne d’une Nation responsable ;
  3. Mettre au point un nouveau Traité confédéral et y faire participer nombre de partenaires européens parmi les 28, et même au-delà, compte tenu que 42 Etats hors la Turquie ont vocation à composer cette Europe de nations ;
  4. Engager une vingtaine de réformes structurelles essentielles, en particulier :
    – réhabiliter la Constitution française ;
    – redéfinir l’ensemble des collectivités territoriales en 10 régions administratives ;
    – supprimer tous impôts sur le revenu des personnes physiques et des sociétés.
  5. Au niveau international : proposer une autre partition entre Israël et la Palestine, faisant en sorte que les territoires de Gaza et de la Palestinien ne soient plus séparé par un territoire israélien.